1 jour 1 photo – Le soldat américain

Un jour une photo c’est une image, un mot sur l’histoire de sa création, un mini-topo sur ce qu’elle nous apprend. Aujourd’hui on parle de la photo du soldat américain de Horst Faas (1965)

Surveillez votre profondeur de champ

Documenter un conflit n’est pas une mince affaire. On avait déjà évoqué dans cet article les fameuses photographies de Robert Capa prises lors du débarquement en 1944. Nous parlons ici d’un autre conflit, la guerre du Vietnam, avec l’œil du photographe allemand Horst Faas.

Avoir un objectif à grande ouverture c’est bien, ça permet de diminuer drastiquement la profondeur de champ pour obtenir des portraits forts en émotion. Toutefois attention à pas abuser de l’ouverture!

La mise au point doit être faite sur ce que vous voulez mettre en valeur. Dans la photo du jour, il semble que la mise au point a été faite sur l’inscription sur le casque du soldat : « war is hell ». La profondeur de champ est tellement réduite que le bord de l’oreille est floue.

Pourtant l’oreille et le casque ne sont distants que de cinq centimètres environ! C’est dire la faible profondeur de champ employée par le photographe.

Ici l’effet est réussit et guide le regard vers l’inscription sur le casque. Pour vos propres photos il vous faudra surveiller ce paramètre. Peut-être n’est il pas nécessaire d’ouvrir systématiquement à fond (genre f/1.8). Les objectifs modernes n’ont pas le meilleur piqué d’image à pleine ouverture.

On doit donc avoir une excellente raison d’ouvrir grand son objectif. La pleine ouverture n’est pas systématique. On peut aussi varier et voir, comme dans cet article, qu’il y a d’autres solutions que l’ouverture pour réduire la profondeur de champ.

Dites-vous que ça sert à rien de quitter le mode automatique pour entrer dans un autre automatisme! Surveillez donc votre ouverture, et veillez à obtenir une image nette là où vous le voulez. L’exposition peut se rattraper au traitement, pas la netteté.

Envie d’aller plus loin dans votre pratique de la photo?

La première formation est disponible, « bien démarrer la photo noir et blanc », c’est ici si vous êtes intéressés.

Comment puis-je vous aider? Trois questions qui m’aideront à mieux connaître vos attentes, c’est ici!

Pour rester connecté et si ce format vous plaît, abonnez-vous au blog et recevez gratuitement le guide « 10 principes pour donner de la force à vos photos »

N’hésitez pas à partager cet article, à visiter mon instagram

Si vous aimez le format vidéo, vous pouvez visiter ma chaîne YouTube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *